Las Termas de Chillàn 5

26 mai

Las Termas de Chillàn sont des sources d’eau chaude mais également une station de ski situés à peine à 1h30 de route de la grande ville de Chillàn. Après coup, nous nous sommes dit que nous aurions pu faire l’aller retour dans la journée mais sur le moment, nous avons décidé d’y passer une nuit.

Plus nous descendons vers le sud, plus le temps se dégrade. C’est normal me direz vous, c’est la saisons des pluies, la fin de l’automne. Bientôt, ce sera l’hiver et nous pourrons profiter du ski. Vu que le mauvais temps nous suivra encore quelques temps, nous tenterons d’en faire abstraction dans les prochains articles.

Sur la route

Sur la route

Nous avions tenté de réserver un hôtel, la veille mais nous n’avions pas vraiment compris le fonctionnement de la ville. Le centre ville semblait ne pas exister et ne pas être véhiculé paraissait être un vrai handicap.

Un seul hôtel nous avait répondu. Un hôtel typique d’une station de ski avec des petits chalets et une grande cheminée pour nous réchauffer, et cerise sur gâteau: le propriétaire est français. (hôtel Chill In, le moins cher du coin)

11-DSC08184

 

 

Nous avons sauté du bus dés que nous sommes passés devant et le nous avons été accueilli avec surprise par l’équipe de l’hôtel. Surprise car nous n’avions pas confirmé.

Nous pensions qu’il y aurait déjà de la neige mais ce ne sera qu’à la fin du mois. Au moins, cela nous permet de ne pas nous faire de faux espoirs pour les autres stations que nous traverserons. Nous nous inquiétons donc de ce que nous pouvons faire dans les environs sans voiture.

La réponse fut facile: rien.

Il y a un acro branche pas très loin à 8km et pour aller aux termes, il faut reprendre le bus qui ne passe que le matin (celui duquel nous sommes descendus). Pris au dépourvu, nous nous mettons à marcher vers l’acro branche en nous disant qu’il a du se tromper sur les distances.

Une belle rue aux couleurs de l'automne

Une belle rue aux couleurs de l’automne

Alors que le petit commence à se décourager rapidement, Vianney lève son bras par mégarde (surement pour passer la main dans sa longue chevelure, ah, non, il n’a plus de longues chevelure) et surprise, une voiture s’arrête.

 

07-DSC08154

Premier auto stop réussi, nous venons de trouver notre salut en l’absence de voiture.

Heureusement que nous n’avons pas fait le trajet à pied car arrivés sur place, voilà ce que l’on trouve.

09-DSC08179

Théandre nous aurait assassiné d’un simple regard s’il avait du marcher deux heures pour cela. Les gentils français (oui, encore des français) qui tenaient cette activité, nous ont dit qu’ils ouvraient la semaine prochaine. On nous a gentiment suggérer d’attendre, ils sont marrants ces français!

Pour repartir, nous avons quand même du marcher un peu.

06-DSC08149

 

et trouver un peu d’activités.

08-DSC08168

 

Heureusement, nous trouvons vite une voiture pour nous raccompagner à l’hôtel. Le temps de prendre nos maillots de bain, nous repartons sur la route, direction les termes.

04-DSC08140

Je mets cette photo car malgré notre insistance, Théandre n'a pas voulu en démordre: il s'agissait d'un mouton.

Je mets cette photo car malgré notre insistance, Théandre n’a pas voulu en démordre: il s’agissait d’un mouton.

La température extérieure est basse, très basse. Nous sommes d’ailleurs bien couverts. Les termes atteignent 40° mais il nous faut beaucoup de motivation pour nous déshabiller.

12-DSC08185

14-DSC08189

Les montagnes qui nous encerclent offrent un super cadre mais les piscines en elles même sont réellement moches. Pratiques mais aucune recherche d’esthétiques.

15-DSC08190

18-DSC08205

16-DSC08197

Par contre, ce qui est bien, c’est qu’après un bain à cette température, vous n’avez plus du tout froid en sortant et vous pouvez profiter du soleil pour prendre ce qui sera surement avant longtemps, notre dernier bain de soleil.

17-DSC08201

Deux heures après, nous voilà repartis. Un petit arrêt à l’air de jeux du camping puis nous retrouvons une voiture pour retourner à l’hôtel.

19-DSC08217

Dans notre superbe cabanon à 25000 peso (38€ plus cher qu’en Asie mais moins cher que le camping en Nouvelle -Zélande), nous passons la fin de notre après midi à nous réchauffer.

21-DSC08227

22-DSC08232

Si nous avions un doute, désormais c’est sur, nous repartons demain. En l’absence de neige, nous n’avons plus rien à faire ici. C’est presque dommage tellement l’hôtel est sympa et son propriétaire accueillant. Il a d’ailleurs passé la soirée à nous aider pour la suite de notre séjour pendant que Théandre profitait d’un petit chiot et d’un fil à mon avis beaucoup trop violent choisit par le cuisinier.

23-DSC08239

 

Alors qu’il devait neiger cette nuit, il n’eut que de la pluie. Désormais, nous allons nous équiper pour cette météo.

 

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

5 thoughts on “Las Termas de Chillàn

  1. Reply michele Juin 6,2013 18 h 05 min

    Dis-moi tu t’étais mis une crème solaire indice 200 au moins. Le petit schtroumpf est un amour. Vue splendide de votre piscine, quel site extraordinaire.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
    • Reply aude Juin 8,2013 2 h 14 min

      Oh oui, la crème solaire était indispensable. D’ailleurs tu remarques pas, nous restons bronzés comme des petits beurre tellement il y a du soleil! (ironique bien entendu)

      VN:F [1.9.22_1171]
      Rating: 0 (from 0 votes)
  2. Reply Michele Sweerts Juin 7,2013 8 h 37 min

    Qu’il est beau, Theandre dans ses ravissants baskets bleus!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
  3. Reply Fab Juin 9,2013 22 h 37 min

    Très belles baskets bleues !

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  4. Reply Aurore Juin 18,2013 11 h 10 min

    Je meurs tellement Théandre est beau ! Miss you guys ! et merci pour les cartes 😉 je kiff !!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Leave a Reply