La vie à Buenos Aires 4

 

A Buenos Aires, la ville s’organise par quartier. Chacun a son attrait, chacun a sa spécificité. Je ne sais pas si les habitants sortent souvent de celui où ils vivent ou de celui où ils travaillent mais en tant que touriste, le plaisir est grand de pouvoir papillonner entre chacun de ces coins bien différents. Nous ne parlerons que de ceux que nous avons appréciés ou pas, ceux que nous avons jugé différents.

Puerto Madero

Comme les hispanophones l’auront peut être compris, Puerto Madero est le port de Madero. Idéal pour prendre un verre, nous sommes juste allés voir le bateau à voile argentin immobilisé au port depuis plusieurs années suite à une histoire juridique un peu trop complexe pour vous la raconter en deux lignes. Le quartier a été entièrement rénové et me fait penser au port de Melbourne (souvenez-vous). Tout est beau, tout est propre et peut être même qu’il n’y a pas de voleurs.

58-DSC03455

Palermo Hollywood

Tout comme son nom l’indique, ce quartier n’est pas le lieu incontournable des tournages télévisés; c’est simplement un quartier un peu bobo rappelant étrangement le marais (à Paris, encore). Les restaurants y sont branchés, nombreux et chers. Nous n’avons pas vraiment accroché à ce quartier ne proposant que des plats peu chers à cuisiner mais chers à revendre dont le plaisir gustatif n’a pas été découvert. Le fait que la majorité des restaurants (dont le notre) refuse tous les moyens de paiement à part le cash, l’euro ou le dollar a confirmé la mauvaise impression de ce quartier habitué à recevoir les touristes et les gens aisés.

DSC03035

Pour terminer sur la soirée que nous y avons passé, je tiens à insister sur le fait que la légende (ou peut être réalité, je ne me prononce pas) sur l’incivilité parisienne (ne généralisons pas à la France, ce serait malhonnête) n’a rien à envier à ceux que nous avons rencontré à Buenos Aires. Les serveurs sont limites et je n’ai pas pris la peine de vous parler du guichetier du théâtre de Colon ou de celui du Malba.

La recoleta

Ah, ce quartier, nous l’avons apprécié. Calme, reposant, vous pouvez y visiter une église presque classique et surtout y voir le cimetière de la Recoleta. Visuellement, il ne ressemble en rien au cimetière du Père Lachaise (qui est bien plus beau) mais il offre la même spécificité de réunir toutes les stars, personnages importants, personnages politiques d’Argentine. Vous pouvez y voir des tombes plus grandes les unes que les autres, des styles complètement opposés et également, aussi étrange que cela puisse paraître, des cercueils à portée de main. Mais la tombe « star » de ce cimetière reste celle d’Eva Perron, surnommé Evita et muse du film du même nom réalisée et jouée par Madonna. Nous n’avons pas échappé à la règle et nous avons fait la photographie devant la tombe.

Je trouve qu'elle ressemble à la tombe des pierrafeu

Je trouve qu’elle ressemble à la tombe des pierrafeu

Des cercueils à portée de main

Des cercueils à portée de main

 

Théandre devant la, pas si exeptionnelle, tombe d'Eva Peron

Théandre devant la, pas si exeptionnelle, tombe d’Eva Peron

 

 

La Boca

Quartier mythique, quartier vivement déconseillé après 5h. Quartier qui donna son nom à un stade et une équipe de foot.Quartier vivant et coloré, Quartier où nous avons le mieux mangé. Quartier incontournable et unique selon nous tous.

DSC03289 DSC03336

La boca est un ancien quartier d’immigrés italiens et un ancien port attractif. La délinquance est connue mais les policiers sont présents à chaque coin des 6 rues que composent ce quartier. Cela paraît petit (et c’est le cas) mais nous y avons passé l’après midi tant il y a de choses à voir.

DSC03323 DSC03353

Nous avons commencé par le meilleur Assado (barbecue) que nous avons eu l’occasion de manger en Argentine. Même le fromage (et je ne suis pas fan du fromage) était bon.

DSC03283 DSC03286

Nous avons ensuite erré entre les quelques rues et bâtiments colorés.

DSC03332 DSC03340

Nous sommes restés à regarder les danseurs de Tango faire leur représentation. Le but de ces (très bons) danseurs est bien entendu de récolter de l’argent mais cela me semble tellement plus typique qu’une fausse statue au pied du Louvre. En plus, beaucoup le font juste pour le plaisir et Buenos Aires est le seul endroit que je connaisse où les kiosques à musique des parcs servent encore à danser et non pas comme lieu de rendez vous pour les drogués du coin.

DSC03298

Nous avons bien entendu fait un détour par le stade de la Boca où nous avons posé devant un Maradona taille réelle.

DSC03359

DSC03373

A 5h précise, tout s’arrêté. Les policiers se préparent à quitter les lieux et la charmante personne que nous sommes obligés de payer pour garder notre voiture nous conseille vivement de rentrer chez nous.

Le soleil aidant, l’après-midi à La Boca fut super et à ne rater sous aucun prétexte lors d’un voyage à Buenos Aires. Je vais quand même nuancer car nous avons eu l’occasion d’y retourner en semaine, et je dirais que ce quartier est indispensable à visiter durant le week end. La semaine, les danseurs de tango et autres petits faiseurs d’ambiance manquent cruellement pour apprécier le quartier.

San Telmo

Nous n’avons visité ce quartier que le soir. Nous le classerions dans populaire. Très sympatrique, il y a un petit marché extérieur qui regroupe plus de péruviens, équatoriens et sénégalais (et oui, je ne vous dis pas comme nous avons été surpris) que d’argentins mais n’enlève rien au plaisir de flâner et de regarder leurs marchandises.

il y a aussi des danseurs de tango

il y a aussi des danseurs de tango

DSC03443

Il y a également un marché couvert qui ressemble plus aux puces qu’autre chose mais où nous pouvons aussi trouver de très bonnes clémentines à des heures bien tardives.

La musique et la danse restent présente au quatre coins des rues et à une intersection, si vous arrivez à traverser l’attroupement, vous pourrez observer une star argentine dont beaucoup méconnaissent sa nationalité: Mafalda!

DSC03418

 

Quartier dont j’ai oublié le nom mais où il y le Centro Atletico

Nous ne savons plus où c’est. Nous nous doutons que ce n’est pas le meilleur des quartier et pourtant ce fut, avec La Boca, notre meilleure surprise. Nous voulions écouter du Bandonéon, de l’accordéon argentin mais nous ne savions pas où. C’est Thomas (le fils de Claude) qui nous a dégotté l’endroit parfait: le Centro Atlético.

Nous étions arrivés vers 20h pour avoir de la place mais c’était encore fermé. Ce n’est que vers 22h que vous pouvez rentrer dans ce lieu qui parait clandestin où les prix ne sont pas touristiques et la population plus argentine qu’internationale.

66-DSC03613

Et après plusieurs bières, vers minuit/1h selon l’envie des musiciens, nous avons assisté à un spectacle de bandonéon! Impressionnant! Si vous omettez le fait que tous les musiciens paraissent shootés et le chanteurs complètement ivre, vous profitez pendant 2h d’une représentation musicale où la passion de la scène jaillit sur les spectateurs.

70-DSC03632

Notre espagnol n’était pas assez bon que pour que nous puissions comprendre un espagnol chanté par un type complètement à l’ouest mais si ça avait été le cas, nous aurions surement la larme à l’œil. Car la bandonéon, c’est une sorte d’opéra à moindre frais où le chanteur chante une histoire triste accompagné de ces étranges accordéons.

68-DSC03618

Nous avons été ravis de cette soirée et nous conseillons fortement cet endroit. Sans Thomas, nous n’aurions jamais trouvé un lieu pareil.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

4 thoughts on “La vie à Buenos Aires

  1. Reply Michèle Juil 30,2013 9 h 38 min

    Quelle nostalgie ça me donne de revoir Buenos Aires, mais même de mon temps ce qui faisait le charme de B-A c’était Claude. J’ai le petit Théandre qui me commente en direct votre blog et quand il a vu les photos de Claude, il m’a dit « Moi, j’aime Claude, elle me manque », il ne manquait que le bandonéon pour faire passer ses sentiments.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  2. Reply Catherine Juil 30,2013 20 h 46 min

    Génial le troquet d’Henry !!
    Merci Aude pour ces jolies photos
    Que j’ aime vous suivre désormais sur votre blog.
    Merci de nous faire vivre vos aventures et périples

    Votre petit Théandre va vous manquer.
    Allez vous rejoindre notre Aude et Whisha ??

    je vous embrasse

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
    • Reply aude Août 1,2013 23 h 20 min

      Notre petit Théandre nous manque déjà, vous avez raison.
      Je pense que nous croiserons Wish et votre petite Aude en Bolivie ou au Pérou, tout dépendra de leurs plans qui changent aussi souvent que les nôtres. Je tente de mettre quelques photos de votre fille pour que vous puissiez la voir mais je n’en ai finalement pas beaucoup, je suis désolée. Tant mieux que malgré tout le blog vous plaise.

      VN:F [1.9.22_1171]
      Rating: 0 (from 0 votes)

Leave a Reply