Copacabana 4

20-21 septembre

Avant  d’arriver en Bolivie, nous ne savions pas que la célèbre plage de Rio partageait son nom avec une ville au bord du lac Titicaca. Depuis que nous voyageons à travers le pays, nous en avons beaucoup entendu parler.

Ca y set nous sommes presque au pays des Incas.

Ca y set nous sommes presque au pays des Incas.

La Bolivie n’a pas de mer, le bord du lac le plus haut du monde doit être l’équivalent des autres stations balnéaires.

Nous arrivons le soir, le soleil va se coucher, la ville est calme ; nous découvrons simplement une petite ville qui regorgent de restaurant de truite.

03-DSC00121

Les pédalos et nombreux stands fermés laissent supposer une plus grande activité en temps normal mais, pour l’instant, nous apprécions simplement le silence et l’air presque pas pollué.

Le lendemain, nous partons tôt à la découverte des deux îles situées en face, la isla del sol y la isla de la luna.

19-DSC00265

Nous arrivons sur la Isla de la Luna vers 11h. Soit nous avons beaucoup de chance en ce moment, soit il y a des fêtes tout le temps en Bolivie, mais nous allons encore assister à un spectacle traditionnel ; celui de l’équinoxe du printemps.

09-DSC00155

Il faut chaud et le spectacle ressemble plus à une fête de l’école qu’à un vrai spectacle traditionnel. Cela dit, c’est quand même divertissant et nous sommes même invités à partager leur repas.

10-DSC00191 11-DSC00197

Nous avons depuis longtemps abandonné toute notion d’hygiène, nous avons donc eu aucun mal à nous prêter à la tradition. Si les plats avaient été moins épicés, je pense même que j’aurais pu tenter chaque plat.

13-DSC00204 12-DSC00201

Pendant que nous brulions au soleil, Théandre s’occupait. Il a tout simplement adoré cette journée. C’est vrai que ces enfants boliviens étaient charmants et qu’ils ont vraiment beaucoup, beaucoup rigolés.

Nous brulions mais nous gardions le manteau, histoire de bouillir également

Nous brulions mais nous gardions le manteau, histoire de bouillir également

Finalement, au bout de 3 ou 4heure de spectacle, nous avons finalement déclarés forfait et avons décidé de passer la soirée et la nuit sur la Isla del Sol.

15-DSC00235 14-DSC00224

Elle est beaucoup plus grande et beaucoup plus accueillante. Nous pouvons y voir des ruines à son sommet (j’utilise le verbe pouvoir car nous n’avions pas le souffle pour grimper jusqu’ en haut). Théandre et Vianney ont quand même relevé le défi de gravir l’escalier des incas.

17-DSC00253

Pour info, les romains faisaient des routes droites à travers tout et les Incas faisaient des escaliers, partout, pour tout.

A priori la fin de l'escalier a été dur.

A priori la fin de l’escalier a été dur.

Dormir sur l’île n’a pas été la meilleure idée que nous avons eu. Il faisait froid, mais froid. Pas de chauffage, pas de cheminée, un calvaire ! En plus comme les toilettes étaient à l’extérieur, j’ai préféré me retenir toute la nuit plutôt que m’aventurer à mesurer la température nocturne.

Le lendemain, nous repartions déjà pour Copacabana.

16-DSC00244

Nous y arrivons un dimanche et découvrons la ville sous un angle différent, très différent. Les restaurants bondés de touristes sont plus que nombreux, les activités sur le lac ne se limitent pas au pédalo. Nous pouvons y faire les bulles d’air, de la natation, de la pêche….L’endroit est idéal pour passer un dimanche en famille.

Après notre nuit affreuse, nous n’avons aucune envie de nous prêter à ces jeux et même Théandre ne paraît pas emballé. Vous vous doutez bien que sinon, nous nous serions sacrifiés.

Ce fut notre dernière étape en Bolivie. Aujourd’hui, nous quittons le pays en bus pour le Pérou !

Nouveau pays, nouvelle découverte et nouveau guide. Cette fois-ci nous tenterons le National Géographic !

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

4 thoughts on “Copacabana

  1. Reply MELANIE Oct 13,2013 8 h 06 min

    Bon voyage alors!!!!!

    On se retrouve au Perou!!!!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  2. Reply Michèle Oct 13,2013 9 h 11 min

    Et vous n’avez pas essayé les truites saumonées, écalées aux ongles et servies toutes fraîchement poêlées dans la même poêle qui sert depuis 30 ans et qui par tradition, je suppose, n’a jamais connu d’eau.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
    • Reply aude Oct 26,2013 7 h 33 min

      Si, si nous avons goûté, elles sont excellentes mais désormais elles sont servies dans une jolie assiette.

      VN:F [1.9.22_1171]
      Rating: 0 (from 0 votes)
  3. Reply Michele Sweerts Oct 16,2013 1 h 13 min

    Et les iles flottantes avec leurs villages si pittoresques? Il en reste, j’espere…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Leave a Reply