Bouée à San Ignacio

6 au 7 novembre

Nos deux jours au Guatemala sont terminés, nous repassons la frontière, reparlons anglais et revenons au Bélize.

Le Kite surf ne doit toujours pas avoir ouvert alors nous rajoutons un arrêt avant de retourner sur « notre » île, nous décidons de nous arrêter à San Ignacio.

Avant d’y faire un arrêt, nous n’avions pas réellement compris ce que cette ville offrait mais tout le monde disait que nous devions nous y arrêter.

Dire que nous avons peu de photos de cette escale est un euphémisme. Nous n’avons carrément aucune photo de la ville alors qu’elle en vaut largement la peine. C’est une petite ville dont seule la rue principale et piétonne est touristique. La rue n’est pas très grande mais tellement animée que c’est un plaisir d’y errer. Par contre, la nourriture y est répugnante, réellement mauvaise.

A part l’attrait « mignongessque » de la ville, son grand attrait est sa proximité avec des caves où les descentes sur les bouées sont largement développées. Malgré que nous ayons déjà fait du « tubing », nous avons retenté le coup, surtout que cette fois, Théandre pouvait nous accompagner.

Le circuit le plus dur s’appelle l’ATM. Il a l’air vraiment bien et regroupe plusieurs activités physiques, par contre il faut marcher 8km. Nous avons préféré opter pour 15min de marches et seulement du tubing. Cela était un choix de facilité pour Théandre et aussi pour nous .

sfd

sfd

Tout comme Tilka, l’endroit est touristique sans vraiment l’être, tout est encore permis. Les gilets de sauvetage sont censés être obligatoire mais ils peuvent rester attachés au bouée, le sujet des casques est aussi rapidement abordé qu’oublié et la taille minimum pour faire l’activité est juste indicative.

J’aime vraiment ce genre de pays ou ce type d’activité. Pas de contraintes inutiles, tout le monde prend ses responsabilités. Un plaisir qui ne durera pas plus de quelques années, mais un plaisir que j’aurais connu.

Le courant était par moment très fort, par moment trop faible mais nous avons adoré. Activité sportive sans être réellement physique, un fils qui rit du début à la fin, et voilà une bonne journée de passer.

Demain nous retournons à Caye Caullker dans l’espoir de faire enfin du Kite surf!

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Leave a Reply