Histoires oubliées 6

29 au 5 décembre

Je voulais clôturer notre séjour à Phoenix lorsque j’ai remarqué deux photos oubliées, voilà donc deux petites histoires, oubliée.

Le Merci Train:

25-DSC07209

Les américains aiment dire qu’ils ont libérés la France des allemands et qu’ils n’ont rien eu en retour à part notre ingratitude. Nous avons découvert que ce n’était pas tout à fait vrai.
Après la libération de la France, un train a circulé dans toutes les régions françaises afin de récolter des cadeaux pour nos « sauveurs » américains. Ces mêmes cadeaux ont ensuite été distribués à travers les Etats Unis par des wagons identiques à celui visible sur la photo.

La tarte à la rhubarbe

J’aime bien toutes les tartes, je ne suis pas compliquée, mais la tarte à la rhubarbe reste ma préférée. Elle n’est pas évidente à trouver et c’est surement ce qui la rend encore meilleure. Alors que nous nous arrêtons pour manger. Nous atterrissons dans  un semblant de boulangerie où des tartes plus appétissantes les unes que les autres se disputent la vitrine. Malheureusement, Vianney et moi avons un gros défaut, nous n’aimons pas la cannèle, et trouver n dessert sans cannèle aux Etats-Unis, c’est un peu comme chercher un sandwich sans beurre à Paris, introuvable.

A force de regarder, je vois une petite tartelette, toute seule, éloignée de ses amis. Je me renseigne sur la présence de cannèle ou non et surtout de son goût. C’est alors que le verdict tombe: il n’y a pas de cannèle et elle est à la rhubarbe! Voilà comment j’ai pu manger un petit pêché mignon sans même l’espérer avant.

4-DSC07573

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

6 thoughts on “Histoires oubliées

  1. Reply Michèle Jan 1,2014 16 h 05 min

    Je pense qu’il y a eu aussi compensation financière pour les américains mais je ne suis pas sûre. Bon app pour ta tartelette, ma Biquette.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  2. Reply Michèle Jan 1,2014 16 h 09 min

    C’est l’Allemagne qui a payé.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
    • Reply aude Jan 2,2014 3 h 08 min

      Normalement c’est Danièle qui m’apprend des choses mais là je suis ravie que ce soit toi, nous ne sommes donc pas redevables aux américains. Bonne nouvelle!

      VN:F [1.9.22_1171]
      Rating: 0 (from 0 votes)
  3. Reply Danièle Jan 7,2014 8 h 55 min

    ….
    Le plan Marshall, prêts et aides au redressement. Oui, bien sur, il y avait des intérêts et le remboursement a long terme, et oui, financièrement ce n’etait pas de « cadeaux » des Etats Unis mais les repayements n’etaient absolument pas des compensations financières! 🙂
    Seuls les Allemands ont repayés la totalité de leurs prêts aux Etats Unis et ont même repayé leurs dettes d’avant-guerre qui avaient été épongées avant la guerre. C’est vrai que cette manne financière a profité aussi aux Etats Unis. Ils étaient là au débarquement, et par la suite ils étaient toujours la pour aider , même si l’aide n’était pas totalement gratuite.
    Nous sommes vachement redevables aux Américains, Sud-Africains, néo-Zélandais, Australiens, et autres qui n’ont jamais été remerciés pour leurs efforts alors que finalement, pendant le débarquement en Normandie, le nombre de volontaires français se comptait sur dix doigts….
    Les Sud-Africains n’ont pas été invités aux festivités du cinquantenaire du débarquement alors que les officiers Allemands eux l’étaient! Eh oui, cinquante ans après, les enjeux financiers et politiques avaient changés et la France se sentait « redevable » aux Allemands, et la mémoire flanchait pour ce qui s’était passé 50 ans plus tôt.….
    Même si le plan Marshall a certainement été une très bonne affaire financière pour les US, sans cette aide l’Europe aurait eu bien du mal à se redresser.
    Les soldats américains ne devaient pas trop récolter de bénéfices financiers ou autres à se battre sur un sol étranger pour une cause étrangère en grosse partie. Pour les néo-Zélandais Australiens et Sud-Africains, le manque de reconnaissance pour leurs efforts reste pour eux (et pour certains d’enter nous…) incompréhensible.
    Redevables? Oui, et pas seulement redevables aux Américains.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
    • Reply aude Jan 8,2014 4 h 23 min

      Super long commentaire, dis donc!! Pour une fois tu me sembles plus australienne que belge, je suis très contente que tu défendes ta patrie d’adoption. Sans connaître l’histoire aussi bien que toi, je dirais juste que si nous avons invité les allemands c’es surtout pour montrer que désormais nous sommes en paix avec eux et que nous construisons l’avenir ensemble. Après le fait que nous n’ayons pas assez remercéi les australiens, néozélandais et sud africains, c’est tout à fait probable mais je ne connais pas assez l’histoire que pour connaître leur motivation, car il y a toujours une motivation autre que l’envie de la paix sur terre. Qui leur a demandé de l’aide? Les Français, les Anglais, les Américains? Les français n’étaient peut être pas nombreux mais un nombre énorme était déjà mort durant les 2 guerres elle même et une partie était dans la résistance également ( et l’autre dans la collaboration, je sais). Maintenant la question est pourquoi les australiens et cie ne demandent jamais d’explication?

      VN:F [1.9.22_1171]
      Rating: 0 (from 0 votes)
  4. Reply Danièle Jan 8,2014 9 h 32 min

    Je n’ai pas du tout l’impression que les Américains ont trouvé les Français ingrats, et donc je ne vois probablement pas le problème sous le même angle que toi. Par contre j’applaudis le besoin de dire merci avec le merci train, et ne considère pas que les Français (et Européens) ont « remboursés » les États Unis. Il n’y a pas eu de remboursement mais des intérêts sur prêts. Ça ne veut pas dire que de ce fait tout le monde est redevable Ad vitam Æternam. Le geste d’aide reste entier.
    Qui leur a demandé de venir aider? Pas le Français de Vichy, mais les Français en exil à Londres comme De Gaulle, et les résistants ainsi que les Européens.
    Ce n’est pas aux générations suivantes de dire merci, mais si elles prennent la peine de célébrer cette libération 50 ans plus tard en invitant les Allemands, (chapeau, et tant mieux), mais en n’invitant pas les autres ? Là, ça ne tient plus la route.C’était en 1995…. Pas de l’histoire ancienne.
    Comme tu dis, beaucoup de Français étaient déjà mort pendant les 2 guerres. De même pour les Anglais, les Polonais, les Belges, les Tchéquoslovaques, et autres qui étaient bien présents au débarquement.Leur petit nombre en fait releve d’un plan et choix des Alliés et donc ne veut rien dire dans cette discussion (Oops, et pardon).…Mais bon, n’oublions personne, ni les Français, ni les Américains, ni les autres.
    Le Merci train, bravo, sans rancoeur a se sentir redevable.
    C’est du passé et comme tu dis, les Australiens ne se posent jamais la question de pourquoi ils n’ont pas eu leur merci Train!

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Leave a Reply