Retomber sur terre 5

Obtenir de nouveaux passeports a été un long fleuve tranquille, récupérer des moyens de paiements s’est avéré être un parcours du combattant que j’ai du abandonner avant d’atteindre le ligne d’arrivée.

Etape 2: Récupérer des cartes de crédit

Aucune n’ illustrera cet article et il sera plus pratique qu’intéressant. Cependant, afin de le rendre plus ludique nous opterons par une comparaison des différents cartes de crédit que nous possédions afin de vous dire laquelle est la plus mauvaise.

I. Les concurrentes

1. La visa gold

Détenue par Aude L. , la visa gold offre un nombre de garantie assez impressionnant et permet d’avoir des plafonds de retrait plus élevé que la carte bleue classique.

2. La visa infinite

Détenue par moi et Vianney, seule celle de Vianney a été volée. Elle offre autant de garantie que la gold et est censée avoir un service supérieur et des garanties plus élévées.

3. L’Amex

Détenue par Vianney, nous ne l’utilisons jamais et ne connaissions pas ces garanties. Nous avons  le modèle standard.

II. L’opposition

Aucune grosse surprise, les oppositions des trois cartes se sont révélées relativement facile. Si nous passons le fait que Visa Gold ne sache par comment s’écrivait Buenos Aires et que personne n’a jamais proposé de nous rapeler sur un téléphone argentin, l’opposition fut la chose la plus facile à effectuer.

III. Le double effet kisscool

1. La visa Gold

Aude L. a déclaré le vol de sa carte le samedi 22 juin. Tout paraissait parfait. Une nouvelle carte devait lui être envoyée rapidement à l’ambassade de Buenos Aires. Dés le lendemain, elle est informée que la carte ne peut être envoyée à l’étranger et que sa banque ne détient pas d’accord avec l’Argentine pour envoyer de l’argent.

Le mardi 24 (car sa banque est fermée le lundi), après moult discussions, il est décidé que la carte sera envoyée à l’ambassade par l’agence elle même. Par contre, ce sera un carte provisoire. L’après-midi même, Visa nous informe qu’aucune carte ne peut être envoyée à l’étranger. Deux heures plus tard, l’agence bancaire nous informe que c’est pour cela que c’est elle qui gérera l’envoi et non pas visa.

Le mercredi 25, tous les imbroglios de communication entre les banques et visa sont réglés. Aude L. attend juste sa carte provisoire.

Le lundi 2 juillet (soit plus d’une semaine après le vol), Aude L. reçoit sa carte provisoire. Mais il y a comme un problème… il n’y a pas de puce. Ah oui, après vérification, la carte provisoire ne sert qu’à payer mais pas à retirer. Dans un pays où la carte est refusée dans 80% des endroits, c’est sur que c’est super utile! Puis finalement, il n’y a pas un mais deux problèmes…., il manque le cryptogramme. Impossible de payer quoi que soit en carte. Au nom de tous ceux qui ont eu la chance de bénéficier d’une carte provisoire équivalente, nous remercions visa de ces charmantes intentions qui vont font croire que vous êtes sortis d’affaire, mais en fait.. non.

Lundi 8 juillet, sa carte définitive arrive par valise diplomatique à l’ambassade. Le code a été reçu précédemment par sa maman qui a eu l’obligeance de lui transmettre.

Il a donc fallu plus de 14 jours et beaucoup de coups de téléphone pour que Visa Gold réagisse suite à un vol. Sans oublier, l’envoi inutile de cette carte provisoire.

2. Visa Infinite

Samedi 22 juin, au cours de l’opposition de ma carte, je suis informée qu’une nouvelle carte de crédit ne peut m’être envoyée à l’étranger. Visa Gold ayant accepté, je fais part assez brutalement de mon agacement à ces gens incapables et abrutis du service Visa.

Alors que le lendemain, Aude L. est informée que ce ne sera finalement pas possible de l’envoyer à l’ambassade, Visa m’appele pour me dire que finalement, ce sera possible.

Le lundi 24, ma banque (qui est ouverte), HSBC, m’informe qu’ils se chargeront de l’envoi dés que j’aurais envoyé une adresse. Visa m’appelle pour me dire que l’envoi est impossible. En d’autres termes, la communication entre Visa et la banque d’Aude L. est aussi mauvaise qu’avec HSBC. De là à dire que ce sont Visa les crétins, il n’y a qu’un pas.

Le vendredi 28 juin, ma banque m’informe que ma carte est partie par DHL. J’admets que la carte aurait pu être encore envoyé plus rapidement si je n’avais pas pris deux jours pour envoyer l’adresse de Claude à ma conseillère. Une nouvelle carte définitive envoyée en moins d’une semaine, là, je me suis bien moquée de la carte « gold » d’Aude L. Elle m’aurait répondu « rira bien qui rira le dernier » qu’elle n’aurait pas trouvé mieux.

Mardi 2 juillet, toujours pas de carte.

Mardi 9 juillet, toujours pas de carte. (à ce moment Aude L. vient de recevoir sa vraie belle carte).

Dimanche 14 juillet, j’abdique. Par un mail à ma banque, je les informe que je renonce à ma carte de crédit Visa et à tous moyens de paiement sur ce compte. Cela aurait été plus correct de les appeler par téléphone (sans compter que cela m’aurait largement soulagé) mais c’était sans compter que personne (vraiment personne) de l’agence ne répondait à mes appels.

3. L’American Express

Pour être honnête, nous l’avions oubliée cette petite carte. Comme je disais nous ne l’utilisons jamais et une fois l’opposition faite, nous n’avions même pas pensé à en demander une nouvelle. Jusqu’au mercredi 10 juillet où nous nous disons que les garanties doivent être quand même pas mal et que cela peut être bien d’en ravoir une nouvelle.

10 juillet, appel à American Express pour avoir une nouvelle carte. Il est impossible de nous envoyer une carte définitive à l’étranger mais nous pouvons avoir une carte provisoire de 3 mois disponible en 24h dans une agence American Express de Buenos Aires.

12 juillet 13h, (nous avons pris 48h car nous étions encore en Uruguay, mais ça c’est une autre histoire), nous récupérons la carte Amex (pour les intimes) qui nous attend à l’agence. Nous demandons par la même occasion si nous pouvons prendre une Amex Platinium. Pas de soucis, il faut appeler la France. Un téléphone est mis à notre disposition et une télé occupe le petit.

12 juillet 14h, nous avons une Amex qui fonctionne.

4. Bilan

Gold ou Platinium, les deux cartes se valent. Le service est aussi nul pour les deux et même si ça c’est plus mal passé pour moi, je pense que cela est plus du à DHL qu’à ma banque. Cela dit DHL n’est pas mon contact donc ce n’est pas mon problème. De plus, je rappelle que nous nous étions déjà retrouvés quelques heures sans moyen de paiement en Nouvelle-Zélande.  A l’époque déjà, nous n’avions pu compter sur aucune aide de la part du service HSBC car nous étions hors heures ouvrées en France.  (du mont Cook au lac Tekapo)

Si vous êtes en déplacement pour affaire, je ne sais absolument pas comment vous faites. Si nous n’avions pas eu une carte de crédit, qu’aurions nous fait. Dans l’hypothèse où l’assistance aurait été efficace et nous aurait fait remonter à Buenos Aires pour nos passeports, qu’aurions nous fait après? Nous n’aurions même pas pu payer les timbres fiscaux pour demander nos passeports et cela aurait été la même chose pour l’hôtel. Nous aurions du compter sur des bonnes âmes charitables pour nous héberger pendant 15 jours (!) le temps de recevoir enfin un moyen de payement.

Alors oui, l’assurance de la carte paye les nouveaux passeports mais que sur présentation des ces mêmes passeports. En d’autres termes, elle rembourse mais c’est tout. Et pour les nuits d’hôtels, ne comptez pas dessus non plus.

Seule American Express nous a offert un service simple et rapide. Même le coup de téléphone pour l’opposition a été plus rapide et les garanties divers sont bien meilleures.

Ma conclusion officielle est donc que Amex a une longueur d’avance dans mon cœur. Longueur d’avance qui se confirmera demain lors de la troisième et dernière étape des choses à faire après un vol: gérer les assurances.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

5 thoughts on “Retomber sur terre

  1. Reply Alex Juil 17,2013 11 h 16 min

    Une bonne carte électron de chez la poste ya rien de mieux LOL! bises

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  2. Reply Danièle Juil 17,2013 12 h 24 min

    Amex to the rescue!
    Envoyez leur vos déboires avec vos deux autres cartes, et qui sait, Amex fera encore plus de miracles?
    OK, Amex the new must when travelling!
    Amex offre aussi gratuitement une assurance billets d’avions si bien sûr ils ont été payés par la carte Amex.
    Les deux autres font de même, mais seulement si on demande les papiers a remplir avant le départ… 🙁
    Il serait peut-être temps de donner une carte a Théandre au cas où?
    🙂

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
    • Reply aude Juil 28,2013 23 h 57 min

      Pas de carte pour Théandre mais si Anne avait eu la carte Amex platinium, elle aurait pu se faire rembourser son deuxième vol de la semaine. Car pour info, Bruxelles est loin d’être plus sure que l’Argentine puisque dans la même semaine, ma tante (Anne) s’est fait casser deux fois sa vitre de voiture. La première fois, il n’y avait même pas de sac visible!

      VN:F [1.9.22_1171]
      Rating: 0 (from 0 votes)
  3. Reply Ronald Juil 17,2013 21 h 35 min

    On prend bonne note!! Ça peux servir. Serai peu être intéressant d’avoir des doubles chez Michèle et Anais. Parcours du combattant impressionnant toute cette bureaucratie quand on voit leur pub au cinéma ou a la télé. Pas conforme a ce qu’ils annonce!! Belle énergie et travail d’équipe. Danièle a pas tort, une carte pour Théandre pas une mauvaise idée. Bisous. Sur vos gardes! Anna

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
  4. Reply Michele Sweerts Juil 20,2013 14 h 41 min

    Merci pour ce joli resume.

    Pourquoi ne pas l’envoyer a Visa avec un post-scriptum expliquant qu’a votre retour vous le publierez dans un magazine de voyage a grande diffusion, tel que « Wanderlust » ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)

Leave a Reply