Du snorkeling en eaux turquoises 2

8/ 9 décembre

Direction du jour, Coral Bay! Mais nous ne pouvions rater, Carnavaron, la ville dont tout le monde nous avait parlé et nous ne savions pas trop pourquoi. Je pense en réalité que c’est plus le trajet qui est exceptionnel que la ville en elle même. Trajet qui se compose d’innombrables plages plus belles les unes que les autres. Les photos ne sont surement pas toute contractuelles car quelque fois nous les mélangeons mais aucune ne vous décevra sur cette route. Surtout si vous ne vous arrêtez pas aux températures de l’eau plutôt fraiches.

Sur le chemin, nous avons eu l’occasion de voir les « Bleu Holes », sortes de mini geyser.

De s’arrêter pour se baigner dans des eaux magnifiques mais dépourvues de toute vie animale.

pour aller à la plage

Mais aussi de découvrir des coraux et des poissons magnifiques dans ce petit endroit appelé « l’aquarium ».

Mais nous avons beau nous acclimater à l’eau fraiche, un beau sol de béton chauffé au soleil, ça fait quand même du bien.

Après ces belles petites baignades, nous voilà enfin partis sur la vraie route, la longue route; direction Carnavaron.

Nous ne savons pas trop ce que panneau à d’important mais comme tout le monde s’arrêtait devant (soit une voiture), on a fait pareil
un lac de sel, la salinisation des terres, un vrai problème en Australie.

Nous voilà donc partis direction Carnavaron, encore une petite ville estivale peu remplie qui contre toute attente, abrite un des musées de l’espace les plus étranges que nous ayons visité. Tenu par des bénévoles, les horaires sont aussi réduits qu’à l’accoutumée.

Ce musée de l’espace au milieu de nulle part a été installé et utilisé par la Nasa pour transmettre les premières images satellites des premiers pas sur la lune. C’est ici, que les premières images ont été transmises. Ainsi ce musée a accueillit plusieurs astronautes pour son inauguration et contient une belle collection de tout le matériel d’époque et de souvenirs de la lune.

et même des simulateurs plutôt bien fait

Puis nous avons visité l’excellent musée aborigène de la ville qui par chance, fermait à 15h. Avant de reprendre la route direction Coral Bay et son Ningaloo Marine Parc. Et là, c’est encore plus exceptionnel que tout ce que nous avions vu. Déjà, la plage de la ville est encore une fois splendide.

Mais surtout, vous pouvez plonger en masque et tuba dans le parc national. Vous êtes obligés de prendre un bateau et donc de payer une excursion à la demi journée. C’est la première fois que nous payons ce type de chose en Australie, les prix étant souvent plus qu’indécents mais là, c’est sans aucun regret. En plus de littéralement nager sur la grande barrière de corail et de voir poissons, tortues et raies à profusion, nous avons pu voir de près les raies mantas.

Autant nous en avions déjà vu en Indonésie en plongée en bouteille autant jamais nous n’aurions pensé pouvoir en voir avec un simple masque et tuba.

Et contrairement aux plongées sur la cote est de l’Australie, beaucoup plus connue, là vous plongez vraiment 3h (si vous résistez au froid) et vous pouvez prendre tout votre temps. Un vrai plaisir! En hiver, il y a en plus des requins baleines, ce sera peut être pour une prochaine fois (mais je n’ose imaginer la température de l’eau).

notre petit garçon
notre petite fille

Et déjà nous reprenons la route, loin de la mer, près des mines. Mais la route est longue, nous optons pour un free camp sur la route où pour ne pas changer, nous sommes seuls et encore une fois, la lumière est parfaite.

Par contre, il commence à faire bien chaud la nuit et nous n’avons pas de climatisation si nous ne sommes pas reliés au courant où si nous sommes à l’arrêt. Nous pourrions tout laisser ouvert mais alors nous n’aurions pas de rideau et nous nous leverions avec le soleil vers 5h30.

2 thoughts on “Du snorkeling en eaux turquoises

  1. Reply Nonore Jan 15,2023 2 h 20 min

    C’est superbe. L’eau, la lumière, tout est magnifique.
    Théandre a les cheveux plus longs que Valentine.

Leave a Reply