Histoire de rats

26 novembre

A Siem Reap, il y a les temples bien entendu mais aussi les Herorats!

Qu’est ce que cela me direz vous? Et bien ce sont des rats africains formés par des professionnels qui, partout dans le monde, découvrent les bombes ou les mines plus rapidement que n’importe quel démineur.

Ce ne sont pas de petits rats et je ne vous cacherai pas qu’ils n’inspirent pas spontanément la sympathie. Pourtant, grâce à eux la Tasmanie, la Serbie (je crois) et d’autres pays sont déjà considérés comme Free bomb. Le Cambodge devrait y arriver d’ici l’année prochaine, d’ici là, tout le monde est sur le pont.

Nous avons même une petite démonstration d’un déminage.

A savoir que ces gros rats sont aussi ultra efficace pour déceler la tuberculose. Beaucoup moins chers que tous les tests et beaucoup plus efficace, ils sont utilisés en Afrique.

Mais à part le fait que ces rats soient exceptionnels, comment en sommes nous arrivés à visiter ce centre OPOPO? Et bien, ces rats nous les connaissons depuis de nombreuses années grâce à ma tante Danièle (qui n’a pas pu venir) car elle en est la marraine depuis de très nombreuses années. Nous nous demandions même s’ils existaient vraiment où si c’était juste une vaste supercherie.

Maintenant, nous ne savons que non et qu’un moyen bon marché et efficace existe pour se débarasser des bombes, dépister la turberculose et très bientôt le covid.

Leave a Reply